Qu’est-ce que l’année 2016 apportera aux indépendants ?

Categorie: 
Prises de position d’IZEO

Sous quels auspices s’annonce l’année 2016 pour les indépendants en Belgique ? Des signes d’espoir encourageants existent, mais il reste aussi bien des points à améliorer ! Analyse d’Izeo.

Notre pays compte plus d’un million d’indépendants. Commerçants, artisans, titulaires d’une profession libérale, dirigeants de PME. Ils sont les moteurs de notre économie, créent de la valeur et de l’emploi, à commencer par le leur. Leur audace et leur créativité sont à encourager !

Une pente un peu moins ardue !

Reconnaissons avant tout que depuis 10 ans, de vraies améliorations ont été apportées au statut social des indépendants. Aujourd’hui, un indépendant bénéficie de protections sociales égales à celles d’un salarié. Plus de raison pour les parents de s’effrayer lorsque leur fils ou leur fille leur dira : « Je veux monter ma boîte ou m’installer à mon compte » !

De même, plusieurs mesures ont été prises ces derniers mois pour soutenir la création et le développement de l’activité des indépendants et des PME.

Saluons d’abord la diminution, programmée dans le cadre du « Tax Shift », des cotisations sociales des indépendants : le taux de 22 % diminuera de 0,5 % par an et passera progressivement à 20,5 % en 2018.

Par ailleurs, afin d’aider un maximum d’indépendants à franchir le « premier pas » de l’engagement, le premier travailleur engagé à partir du 1/1/2016 bénéficiera d’une exonération des cotisations sociales patronales à vie !

Enfin, l’investissement dans les PME sera encouragé grâce au Tax Shelter : depuis le 1er juillet 2015, les particuliers peuvent investir jusqu’à 100.000 € dans les TPE ou PME n’ayant pas plus de 4 ans avec en contrepartie une très forte réduction d’impôt des personnes physiques, pouvant aller jusqu’à 45 % ! C’est un puissant levier pour créer votre PME ou renforcer ses fonds propres !

Des améliorations espérées

À côté de ces bonnes nouvelles pour l’entrepreneuriat, il reste de nombreux points qui pénalisent toujours les indépendants en Belgique et qui devraient recevoir une attention énergique des autorités publiques.

Citons, en vrac, la complexité administrative, la pléthore des taxes locales et régionales, le coût des charges salariales pour les employeurs, la relative frilosité des banques pour prêter de l’argent aux starters et PME, les difficultés de mobilité et de parking pour les professionnels, le dumping social, les délais de paiement des pouvoirs publics, la sévérité des contrôles sociaux et fiscaux.

Pour les femmes indépendantes, des progrès doivent aussi être apportés en matière de repos de maternité et de garde d’enfants.

Des conseils et de l’aide

IZEO se mobilise pour aider et accompagner les indépendants dans toutes les phases de leur développement, depuis leur création jusqu’à leur transmission, en passant par leur développement et leurs éventuelles difficultés. IZEO est aussi au cœur de réseaux de dirigeants de PME offrant aux entrepreneurs la possibilité de travailler ensemble, de co-créer, de s’entraider ! À consommer sans modération.

Souhaitons que 2016 apporte aux indépendants une embellie économique et une reprise durable, ainsi qu’un climat de confiance restauré, qui soutiendront leurs talents !

À chacun d’entre vous, et à vos familles, j’adresse mes meilleurs vœux de bonheur, de santé et de prospérité pour 2016.

 

Miguel Van Keirsbilck

Secrétaire Général