La cuisine est un art et elle doit le rester !

Categorie: 
Informations socio-juridiques

Le guide Gault & Millau 2014 a dévoilé son palmarès ce lundi 11 novembre 2013.

Le cru 2013-2014 du guide Gault & Millau est exceptionnel.  La cuisine belge, dans toutes ses composantes, y est célébrée. Une large place est faite aux femmes et aux jeunes talents dans cette édition. Comme pour affirmer qu’en ces temps difficiles pour les restaurants, l’art culinaire belge a un bel avenir devant lui !

C’est à une femme que revient la palme de « chef de l’année » pour la 11ème édition du célèbre guide : Arabelle Meirlaen, du restaurant Arabelle à Marchin, en Province de Liège, est mise à l’honneur pour sa cuisine intuitive, dans laquelle les produits de son propre potager occupent une place de choix.

Viennent ensuite tous les autres lauréats.

En entrée, nous accueillons la couronne de lauriers de Sang Hoon Degeimbre, de L’Air du Temps, pour son prix « Top chef Légume 2014 ». En secondi piatti, nous saluons la victoire de Da Mimmo à Bruxelles, « Meilleur restaurant italien ». Cora Moerman, du Zuidkant à Damme, reçoit la médaille de la meilleure hôtesse, pour son accueil plein de tact. A Namur, c’est la Plage d’Amée, de Benoît Gersdorff, qui recueille les palmes de la meilleure terrasse.  Le meilleur sommelier 2014 est une sommelière : c’est Sepideh Sedaghatnia, du ‘t Zilte à Anvers, tandis que le Cyrano à Waimes présente la meilleure carte des vins. Le Chalet de la Forêt, de Pascal Devalkeneer, remporte la cerise sur le gâteau avec le prix du meilleur dessert. Enfin, le prix de la meilleure brasserie revient cette année au Comptoir de l’Eau Vive, à Erpent, où une équipe enthousiaste décline l’esprit de la très belle maison L’Eau Vive de Profondeville. Vous ferez une belle découverte en apprenant que le meilleur asiatique est le japonais Yamato, à Bruxelles. Il faudra suivre de près les promesses de trois belles maisons : La Menuiserie en Wallonie, Maison D en Flandres, et Cécilia à Bruxelles, tandis qu’on nous annonce que les grands de demain seront Nicolas Scheidt à Bruxelles, Tim Boury en Flandres, et Stéphane Thunus en Wallonie.

Enfin, en tête du peloton, signalons les progressions de De Slagmolen de Bert Meewis, du Chalet de la Forêt de Pascal Devalkeneer et de l’Auberge de la Grappe d‘Or de Clément Petitjean, qui s’approchent du groupe de tête. Les incontournables champions restent : Hof van Cleve, Bon-Bon, Comme chez Soi et Sea Grill, lesquels précèdent d’autres grands talents que sont L’Air du Temps, Arabelle Meirlaen, Bartholomeus, Bruneau, ‘t Fornuis, Lunch-Lounge Het Gevaar, De Jonkman, De Karmeliet, Pastorale, Slagmolen et ‘t Zilte.

La gastronomie belge est riche de talents.  Ceux qui sont cités ici, mais aussi des centaines de restaurants, des milliers d’emplois et un nombre incalculable de convives heureux. 
IZEO défend tous les indépendants et les chefs d’entreprise et reconnaît l’importance du secteur des restaurants, brasseries et traiteurs sur les plans économique, social et culturel. Dans cette mesure, IZEO a très naturellement accepté d’apporter son soutien à la nouvelle association professionnelle Belgian Restaurants Association.

Découvrez ici le communiqué de presse annonçant la naissance de cette association, que tous les restaurants sont appelés à rejoindre : www.b-r-a.be